Accueil Ressources Parents
Vos Articles prèférés
Tous les articles


Notez cet article :

1.7/5 (10 votes)

PartagerEnvoyer à un ami

Comment parler de sexualité à ses enfants ?

 

 

 

Ce n’est pas facile de parler de sexualité avec son enfant, pourtant cela fait partie du questionnement des enfants et cela dès leur plus jeune âge. La première étant de savoir d’où ils viennent ?

 

Rassurez-vous, vous pouvez vous appuyer sur les livres quel que soit l’âge de votre enfant. Ils existent de très nombreux ouvrages qui traitent de ce sujet.

 

« D’où viennent les bébés ? »

Vous pouvez expliquer à votre enfant que lorsqu’un papa et une maman s’aiment très fort, le papa dépose une petite graine dans le ventre de la maman et que si cette petite graine se mélange à la petite graine de la maman, cela fait un bébé.

La question de savoir comment la graine se dépose dans le ventre n’intéresse généralement pas les enfants avant 8 ou 9 ans. Toutefois si votre enfant le demande, vous pouvez lui répondre que c’est grâce au pénis du papa, sans nécessairement aller plus loin.

La sexualité chez l’enfant

 

Chez le bébé, la découverte des organes génitaux se fait avant tout par hasard, pendant que l’enfant explore son corps. Puisque le bébé a tendance à répéter des gestes et mouvements agréables, il n’est pas rare de voir son bébé jouer avec ses organes génitaux.

 

Les enfants de 1 à 3 ans connaissent mieux leur corps et leurs parties génitales. C’est donc plus volontairement qu’il l’explore, à la recherche d’une stimulation sexuelle. Pour certains enfants c’est un moment de détente.

Pour les enfants de 3 à 5 ans qui sont quant à eux conscients de leur corps et de leur anatomie, ils sont curieux de savoir si les copains et copines sont comme eux. Certains enfants vont alors se dévêtir entre eux et observer, quand d’autres voudront également toucher.

 

Ce comportement est normal à cet âge, car les enfants commencent à tisser leurs premiers liens amicaux et ils recherchent de plus en plus d’interactions avec les enfants de leur âge.

 

Bien répondre à leurs questions sur la sexualité

 

Dites les mots justes à votre enfant dès le début :

« Pénis », « vagin » plutôt que « zizi », « zezette », « foufoune ». Faites-le en même temps que les autres parties du corps : les yeux, le nez, la bouche …, sans insister davantage sur les parties génitales que sur les autres parties du corps. Si vous ne parlez pas de sexualité ou si vous utilisez des mots inappropriés pour en parler, cela indique un malaise.

De même, si vous insistez trop sur le sujet et si vous demandez souvent à votre enfant, lorsqu’il est dans son bain, de vous montrer où est son pénis par exemple, votre enfant pourrait lui, ressentir un malaise.

Prendre en compte son point de vue

Avant d’expliquer ou de juger un comportement sexuel de votre enfant (votre petit garçon se touche sans cesse le pénis ou votre petite fille se frotte le vagin), essayez de vous défaire de votre regard d’adulte et prenez le point de vue de votre enfant.

Contrairement à l’adulte, pour qui la sexualité est synonyme de recherche de plaisir, de rapport de séduction et de désir d’avoir un bébé. La sexualité de l’enfant se compose plutôt de curiosité et d’exploration.

Instaurez un climat de communication et de confiance

 

Dès que votre enfant demande d’où viennent les bébés ou remarque le sexe différent d’un autre enfant, vous pouvez commencer à lui parler de sexualité. Soyez à l’écoute de votre enfant afin de pouvoirs répondre à ses questionnements. Ainsi vous créerez un climat de confiance et d’échange pour parler de sexualité, maintenant mais aussi à l’adolescence.

Évitez de lui demander : « où as-tu entendu parler de ça ? », car il pourrait croire qu’il vous a choqué. Si l’une de ses questions vous surprend, dites-lui simplement que vous ne savez pas répondre et que vous en reparlerez par la suite.

Par la suite, il est important que vous vous renseigniez et revenez-lui avec une réponse. De cette façon, il apprend qu’il peut vous faire confiance.

 

Lorsque vous parlez de ce sujet à votre enfant, tenez-vous en à ses questions pour éviter d’en dire plus que ce qu’il est prêt à entendre. Faites le d’abord parler un peu avant de répondre.

 

Par exemple : « qu’en penses-tu toi ? », « Que sais-tu à ce sujet ? ».

Ainsi, vous pourrez constater son niveau de connaissance et vous adaptez.

 

La sexualité chez les adolescents

 

Pas facile de parler sexualité avec nos ados. Parce que c’est du domaine de l’intime, donc entouré de pudeur et de tabou.

 

La sexualité, le sentiment amoureux sont leurs jardins secrets où ils ne vous laissent pas entrer, même si vous entretenez de très bonnes relations. Il ne faut pas s’inquiéter de ce silence, chaque ado est différent, certains en parle facilement, d’autre pas du tout, mais cela ne doit pas vous empêcher de parler de ce qui vous semble important (pilule, préservatif, respect de soi, respect de l’autre …). Et de rappeler si besoin, que selon la loi, la majorité sexuelle en France est de 15 ans.

S’il vient vous parler de la situation amoureuse d’un ami. N’hésitez pas à répondre à ses questions, à l’interroger sur la situation de cet ami, à comprendre et à donner votre avis car la situation de cet ami et peut-être tout simplement la situation que vit votre ado mais il est plus facile d’en parler à ses parents s’il s’agit de quelqu’un d’autre.

 

Les effets d’une bonne communication !

 

Statistiquement, les enfants mieux informés retardent leur première expérience sexuelle, ont moins de partenaires et sont moins à avoir des relations non-protégées.

 

A l’inverse, fuir les questions ou repousser les explications, fragilise leur sexualité.

 

Lorsque l’on dit : « Tu n’es pas assez grand pour ça ». Son questionnement ne s’arrêtera pas pour autant. L’enfant comprend alors qu’il ne doit pas parler de ce sujet avec ses parents.

 

Plus tard à l’adolescence, il pourrait préférer trouver des réponses auprès de ses amis ou sur internet en consultant des sites pornographiques. Les réponses qu’il y trouvera lui donneront malheureusement une image déformée de la sexualité.

 

Ainsi si vous répondez aux questions que votre enfant se pose dès son plus jeune âge, il aura tendance à continuer à se tourner vers vous pour parler de sexualité à l’adolescence.

 

Ne pas toujours attendre les questions

 

Certains enfants ne posent jamais de questions au sujet de la sexualité. Ils ont pourtant besoin de la même information que les autres enfants. Profitez des situations de la vie quotidienne pour en discuter avec votre enfant.

 

Conseil :

Si vous êtes mal à l’aise pour aborder le sujet, empruntez des livres pour enfants à la bibliothèque.

 

Bibliographie

Enfants et ados :

 

« L’encyclo de la vie sexuelle » de Hachette

         4/6 ans

         7/9 ans

         10/13 ans

 

« Est-ce que ça arrive à tout le monde » de Syros

« Max ne pense qu’au zizi » de Calligram

« Les garçons/les filles comment ça marche ? le guide de survie des ados » de Broché

« Le guide du zizi sexuel » de Glenat

Parents :

 

 

« Amour et sexualité, comment en parler aux enfants et aux adolescents » de Ines de Franclieu

 

« Comment te dire ? savoir parler aux tout-petits » de Marie Noëlle Clément


Vous êtes ici :
Accueil >> Ressources Parents >> Tous les articles


 

Dimanche 23 Septembre 2018

Copyright 2007~2017 - Association L'OCAL