Accueil Ressources Parents
Vos Articles prèférés
Tous les articles


PartagerEnvoyer à un ami

Les troubles DYS

Ce sont des troubles cognitifs spécifiques : les processus cérébraux par lesquels nous traitons l’information, la compréhension et la transmissions ne fonctionnent pas de la même façon chez les personnes DYS.

Ces personnes ont des difficultés dans l’apprentissage et dans la réalisation de tâches quotidiennes. Les enfants souffrant de DYS sont en difficultés dans leur scolarité.

 

 

 

Les troubles DYS

1. La dyslexie

Elle se traduit par une difficulté à associer les sons entendus avec les lettres et les mots correspondants. Les dyslexiques confondent les lettres qui ont des formes voisines (exemple : d et b) et inversent des syllabes en lisant.

2. La dysorthographie

Elle correspond à un défaut dans l’acquisition et l’assimilation de l’orthographe.

L’enfant qui en souffre a de grandes difficultés à maîtriser les règles orthographiques. Il ne reconnaît pas les lettres, il fait énormément de fautes d’orthographe, il est très difficile pour lui de recopier un texte et il ne comprend pas les mots qu’il lit.

Un enfant dysorthographique est souvent dyslexique.

 

Ces deux troubles spécifiques de l'acquisition du langage écrit apparaissent dès le début de l'apprentissage de la lecture et de l'écriture, au CP.

Les enfants atteints de ce trouble ont une lecture généralement hésitante et lente, avec des erreurs, bien qu'ils fournissent beaucoup d'efforts.

L’acquisition de l’orthographe des mots ne se fait pas correctement.

3. La dysphasie

Ce trouble concerne l'apprentissage et le développement du langage oral.

L’enfant souffrant de dysphasie peut avoir des difficultés dans l’expression des mots et/ou dans la compréhension des mots. Les dysphasiques parlent souvent tard, mal, en utilisant le style télégraphique, et ils manquent de vocabulaire. (« Moi mange choucouroute », « Je veux toi akrape la ballon »)

4. La dyspraxie

C’est un trouble spécifique du développement moteur et/ou des fonctions visuo-spatiales. Ce trouble empêche la coordination et la planification des gestes. Les dyspraxiques acquièrent très difficilement les automatismes issus de l’apprentissage. Ils ont du mal à réaliser un geste, à l’adapter à un objectif ou à le reproduire. Par exemple, ils vont avoir du mal à lacer leurs chaussures, à s’habiller, à manipuler les objets de la vie quotidienne (verre, règle, ciseaux...).

5. La dysgraphie

Elle touche l'organisation de la fonction graphique et se traduit par des difficultés de coordination et de conduite du trait. Les dysgraphiques tracent des lettres mal formées et disproportionnées, ils écrivent très lentement et ont du mal à dessiner.

6. La dyscalculie

Ce trouble spécifique du langage écrit concerne les activités numériques (les chiffres et le calcul).

Les enfants souffrant de dyscalculie ont une grande difficulté à comprendre ce qu’est un nombre et donc à l’utiliser. Ils ne maîtrisent pas le système numérique, ne savent pas estimer une distance ou la taille d’un objet, ils n’arrivent pas à manipuler des sommes d’argent, ils ne mémorisent pas les tables d’additions et de multiplication…

 

 

 

Les conséquences 

Les enfants DYS fatiguent très vite. Leur trouble leur demande beaucoup de concentration pour atteindre le même objectif que les autres.

Pour les aider et leur permettre de progresser comme les autres élèves, ils ont besoin d’exercices adaptés.

 

 

 

En cas de suspicion de DYS, que faire ?

Consultez votre médecin traitant. Faites-lui part de vos doutes. Il saura vous aiguillez vers les spécialistes pour effectuer les bilans de dépistages.

Plus l’enfant est dépisté tôt, moins il prendra de retard dans les apprentissages.

 

 

 

Quels spécialistes allez-vous rencontrer ?

Pour réaliser les bilans de dépistages, plusieurs professionnels sont sollicités :

 

·       Orthophoniste

·       Neuropsychologue

·       Psychologue

·       Psychomotricien

·       Ergothérapeute

·       Ophtalmologiste, en fonction des symptômes de l’enfant.

 

 

 

A l’école

Dès que le diagnostic est posé, informez l’enseignant de votre enfant. C’est en travaillant avec les spécialistes qui suivent votre enfant qu’il pourra adapter les exercices et les leçons donnés à votre enfant.

Pour les examens, les enfants peuvent bénéficier d’un aménagement. Plusieurs sont possibles, mais leur mise en place va dépendre des besoins de l’enfant suivant les détails et les justifications évoqués dans le dossier de demande.

·       La majoration de temps : l’enfant va bénéficier d’un temps supplémentaire pour réaliser ses exercices.

·       La mise à disposition de matériels adaptés (ordinateur)

·       L’assistance humaine : l’enfant peut bénéficier de l’aide d’une tierce personne pour lire les consignes, les textes ou écrire les réponses dictées de l’élève.   

·       D’autres aménagements sont possibles, par exemple : la possibilité de faire des schémas ou des croquis à la place de la rédaction ou la possibilité de diviser les épreuves en plusieurs sessions au cours de la même année.

 

 

 

Sites Internet

·       http://www.dys.nc/

·       https://www.europe1.fr/societe/dyslexie-dyspraxie-dysphasie-comment-reagir-en-fonction-des-dys-3775571

·       https://www.dys-positif.fr/trouble-dapprentissage-les-amenagements-aux-examens/

Un enfant DYS le restera toute sa vie, c’est entouré de sa famille, des enseignants et des professionnels de santé qui le suivent qu’il pourra progresser, ne pas se décourager et atteindre le même objectif professionnel que les enfants ne souffrants pas de DYS.


Vous êtes ici :
Accueil >> Ressources Parents >> Tous les articles


 

Vendredi 10 Juillet 2020

Copyright 2007~2017 - Association L'OCAL